Être satisfait de sa vie : de quoi à t’on besoin ?

Dans cet article, je vais te parler des 3 piliers du bonheur que l’on doit à la réflexion d’Épicure, un grand philosophe grec qui a tenté de résoudre une énigme qui nous concernent tous : celle du bonheur.

L’une de ses citations les plus connues est la suivante : « Ne gâchez pas ce que vous avez en désirant ce que vous n’avez pas ; n’oubliez pas que ce que vous avez maintenant vous le désiriez autrefois. »

Voici le premier pilier du bonheur.

 

#1 Cultiver de vraies amitiés

Attention à ne pas confondre.

De vraies amitiés sont essentielles à notre bonheur, c’est à bien différencier avec les relations amoureuses car les amitiés ne sont pas gâchées par la même amertume. Au lieu de chercher inlassablement des amants ou du sexe, nous devrions passer notre temps à cultiver des relations positives avec nos amis.

D’après Sénèque les vrais amis devraient nous inciter à nous améliorer, à devenir plus heureux et avoir nos intérêts à coeur. Mais pas seulement, nos meilleurs amis ne devraient pas simplement refléter nos intérêts, mais aussi nos valeurs.

Sénèque conseille que, lorsque nous décidons d’accepter une personne dans notre vie, nous devrions la recevoir avec tout notre coeur et avoir pleinement confiance en elle, c’est pourquoi cela demande une longue réflexion.

De telles relations nous permettent de mener une vie meilleure et plus paisible.

 

#2 Produire un travail significatif

L’élément important.

La chose que nous estimons avoir le plus besoin pour être heureux est l’argent. À tel point que nous passons la majorité de notre vie à travailler sans relâche, dans l’espoir qu’un jour on aura assez d’argent pour s’acheter ce qui nous plaît et prendre notre retraite un peu plus tôt.

Tandis qu’Épicure affirme que la clé de la satisfaction dans notre vie professionnelle ne consiste pas à gagner beaucoup d’argent mais à savoir que nous produisons un travail significatif.

Pour être heureux, il est essentiel d’aimer son travail car c’est ce travail qui occupe une grande partie de notre temps. Il est aussi important d’avoir le sentiment que nous jouons un rôle pour faire du monde un endroit meilleur pour les autres car peu de choses procurent autant de joie que de savoir que nous aidons les autres.

 

#3 Apprendre à être heureux avec moins

C’est primordial.

Nous suivons nos désirs sans cesse dans l’espoir qu’en les réalisant, nous nous sentirons enfin heureux.

Mais selon Épicure, poursuivre ses désirs ne fait que retarder l’arrivée de la paix.

Pour lui être heureux avec moins c’est rechercher le calme, méditer et passer du temps à réfléchir seul.

Il décida de mener l’expérience de vivre ainsi durant quelques temps, il opéra trois changements fondamentaux dans sa vie.

  1. S’entourer de bonnes personnes
  2. Poursuivre le travail qu’il aime
  3. Trouver la tranquillité d’esprit

Cette expérience fut un réel succès.

Il faut retenir quelque chose d’important, la philosophie épicurienne est fondée sur un principe clé qui est : le bonheur ne peut pas être trouvé dans la matière, mais seulement en vivant modestement et de manière significative.

 

Pour conclure, nous devrions consacrer du temps à passer avec des amis et veiller à ce que ces amis, nous aident à nous améliorer et à nous développer. Ce sont ces amis qui donnent à nos vies de la joie et un sens.

Nous devrions renoncer à nos travaux pénibles et à nos longues heures de travail au profit d’un travail significatif et inspirant qui contribue à rendre le monde meilleur.

Et enfin, nous devrions rechercher la tranquillité d’esprit pendant notre temps libre, en méditant et en apprenant à vivre heureux dans le moment présent.

être satifait

Si cet article t’as plu, tu apprécieras peut-être aussi : Comment lire efficacement un livre pratique ?

Tu pourrais peut-être aussi apprécier mon eBook « 26 principes qui changeront ta vie« .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *